Recherche toutes documentations sur Epernay

Sparnacien né en 1962 dans ces petites maisons SNCF qui longeaient les allées de Cumières j'avais pour terrain de jeux les voies du Chemins de Fer, le terrain de foot avec au fond la décharge,les cours de tennis, la Marne ,et les terrains plus où moins vagues de l'usine Erop. Je collectionnais de puis mon enfance de tout sur tout,les images Poulain, les figurines de Bonux,celle dans les yaourts; La Roches aux fées,Stenval,Yoplait, celles que l'on trouvait dans les biscottes,les cafés,sans oublier les portes-clés. Dans les années 80,je commençais à garder des choses sur Epernay,cartes postales,livres,objet de pub,documents, en même temps que les capsules de Champagne. Je continuais donc sur Epernay et commençait à me dire ; Mais elle va où cette Cpa où qui était ce commerçant et s'était quand ?. Je prenais des notes à droite à gauche sans rien de bien précis, sur les livres écrit par Mr Potherlet,Mr Fiévet,Mr Petit et plus récenmement Mr Pierre Michel ,Mr Francis Leroy .Mais les photos et cartes postales des magasins et commerces que l'on voit, n'ont pas vraiment d'explications sur les dates et les commerçants.Les articles de Mr Barberousse dans le Journal L'Union des années 1970, les brochures de grosses sociétés ,les archives municipales ou à la Médiathèque n'ont aidé. Les anciens livres donnaient des explications sur les rues,des faits historiques ,des fois quelques noms de commerçants du début du XIX éme Siécle,mais sans plus. Certaines photos ou cartes postales vont sûrement se "croiser" ,comme certaines erreurs ,de lieux ,de dates,tec.. , je m'en excuse d'avance au près du lecteur ,n'hésitez à me contacter. J'ai enregistré les magasins dans une fourchette de 1840 environ à nos jours, avec des annotations glanées dans divers documents ,brochures ,photos ,Cpa ,etc...

site en construction

9. Janv., 2017

Pour les dates,N° ,rues ou autres infos

J'ai enregistré les magasins dans une fourchette de 1840 à nos jours pour ceux qui tiennent la "route". J'ai plus de 120 pages d'adresses de magasins ,je ne mettrais pas tout.
Ce site est plutôt à prendre comme un grand puzzle ,d'enquêtes ,d’énigmes,et de recherches sur laquelle j'ai pût placer un grand nombre de pièces ,d'autres sont à leur place mais pas emboîtes,d'autres pas du tout à leur place ,je ne doute pas avoir fait des erreurs et d'autres pièces ne sont pas dans ma "boite",j'espère que vous pourrez continuer ce puzzle,avec au tant de passion que je l'ai fait et continu à le faire .
Il est vrai que passer une après-midi sur une CPA, devant l'ordinateur,sur les plans,dans les documents pour pouvoir "placer" un commerce sans trop se tromper ,est très prenant.
Les annotations des n° sont quelques fois "bizarres" ,voir même les noms de rues pour certaines personnes, ils ont été pris sur des réclames de journaux,documents notariaux,administratifs,factures,objets de réclames,cartes postales, etc...
J'ai essayé de faire au plus juste de ce qui aurai pût être.J'ai laissé les informations collectés sans trop les rectifier quand le doute était trop grand pour que chaque personne puisse,en fonction de ses informations personnels rectifié les erreurs où améliorer les recherches.
Les encarts tous simples,voir tous bêtes rapportés dans des journaux d'époques n'ont apportés des solutions sur certaines "énigmes" d'autres n'ont laissés dans l'impasse ,peut être cela ne sera pas votre cas !.
Pour mes rectifications des numéros,je me suis basé sur quelques constatations personnelles.On peut déplacer un magasin,un coiffeur,un négoce de vins, mais un boulanger beaucoup moins,peut être à cause du four à pain ainsi qu' un bistrot qui lui aussi, ne change pour ainsi dire pas ,on change de propriétaire, de nom ,mais la clientèle du quartier ne change pas et "garde"son débit de boisson ou on le diversifie en y faisant du tabac voir restaurant.
De plus qu'une épicerie pouvait ,comme le montre certaines annonces de ventes de fonds de Commerce,vendre des denrées alimentaires,mais aussi se faire un peu crémier,boucher,marchand de chaussures,débit de tabac et si il avait un petit coin avec un bout de"zinc" servir un canon de blanc et s'improviser cafetier.
Le cas des "Maisons" ,on garde la renommé du prédécesseur comme un café , un hôtel ,un commerce qui à pignon sur rue,mais le propriétaire change et l'on se retrouve au cours du XX siècle avec des "Maison fondée en 1800" et des poussières ! ,ce qui m'empeche pas, que le commerce ne soit plus à l'adresse de sa "Fondation".
Vous vous apercevrez q'un n° peut avoir plusieurs commerces;une entrée donne à droite et à gauche sur un commerce différent,une impasse comme celle du gymnase ou l'on retrouve des CPA ou des photos peuvent être plus où moins élucider,mais les cours comme celles des rues du centre ville ,Henri IV ,de Brugny,de Montilleul etc.. beaucoup moins même en reprenant des plans cadastraux fin XIX eme début XXeme.
Sans oublier q'un bâtiment à des étages, où un coiffeur,un tailleur,une sage-femme,etc.. peuvent travailler.
Mais un commerce peut avoir plusieurs n° aussi,pour exemple;
- les angles des rues,le plus grand cas.
- un commerce qui donne sur 2 rues, le pâté de maisons n'étant pas grand.
- les ateliers qui sont exploités dans une autre rue.

Certaines rues ou places ont et sont toujours délicates à gérer :
- le début de la rue Saint-Martin avec la rue Notre-Dame et la Place de l'Hotel de Ville.
- la Place Auban-Moët avec, la rue Porte-Lucas,le début de la rue Flodoard,de la rue de l'Ecaille et de la rue Montilleul
- la rue de L'Orme et du Haut-Pavé qui deviennent la rue de l’hôpital Auban-Moët ,et donc un grand saut pour les n°de la rue
Haut -Pavé
- la rue des Jancelins ,dont la numérotation se fera en deux fois
- ceux qui n'étaient pas pressés où faisaient de la rébellion pour les nouvelles numérotations ,des factures imprimés avant les changements,objets de réclames déja fabriqués ,mais que l'on ne jetait pas et que l'on continuait à offrir.
- les erreurs à l'imprimerie
- l'extension d'un magasin qui fusionne avec un autre et reprends l'adresse de ce dernier et pas la sienne initiale.
Pour exemple, le pâté de maisons de l'angle des rues de Chalons et du Capitaine Deullin:
- entre les adresses sous les 2 porches ,qui avait des commerces en arrières cours,et donnaient sur la rue de Chalons et voulait garder une adresse avec "pignon"sur rue
- les "Gerbes d'Or " et le "Café de Rohan" numéro identique sur beaucoup de documents de la même année.
- le bombardement qui changea le quartier
- la nouvelle rue du Capitaine Deullin (en "remplacement" de la rue, la cour, mais enfin de compte l'impasse du Gymnase)
- le changement de la numérotation des années 1900
- le changement de la numérotation d'après guerre
- les changements des noms de commerçants et de commerces

5. Mai, 2018

Ne jeter pas ,si vous etes pas sûr!

En regardant ce site ,vous verrez qu'un petit bout de papier, ou un objet quelconque sur Epernay ,peu à coup sûr m'intéresser.
N'hésitez pas ,contactez moi ,votre grenier contient peut être un petit bout du patrimoine sparnacien

Quelques dates

Quelques dates pour " voir ",attention je ne garantis pas les erreurs,et de l'aide sera le bien venu.Je suis collectionneur ,pas historien,c'est une passion ,pas un métier ,c'est non-lucratif et à partager
Fin de "l'ile Belon" en 1848, grace au remblai de la craie des caves pour la plupart.
1849 Inauguration de la ligne Paris -Strasbourg & construction des ateliers SNCF
1860 construction du palais de justice
1866 construction du Chateau de Pékin par Abelé et revendu à E Mercier en décembre 1873
1873 fondation de la Société d'Horticulture et de Viticulture d'Epernay
1874 Déménagement de l'école laique pour filles dans la maison Chiquet , place des Fusiliers
1877 construction de la caserne Abée .
1879 Fondation de la Nautique d'Epernay, sur le térrain de Mr E Mercier(en1904 après
son décès ,le térrain revient à la SNE en héritage )
1880 construction du batiment des Soeurs Dominicaines ,démolition un siècle plus tard ; rue Eugène Mercier
1881 On couvre le Cubry pour en faire la place "sans nom" qui aura en 1894 le nom officiel de place Carnot ,a eu le nom de " place Lasson" sur un plan et certaines adresses
12 août 1881, la place Louis-Philippe prend le nom de place de la République
1882 Construction de la Brasserie Mosser, avenue de Champagne .
1884 construction des crèches Rachel, rue des Jancelins et Thiercelin
1886 construction de l'hopital Aubant-Moét , inauguration en décembre 1893
1889 transport du fameux foudre Mercier à l'expo universelle
1890 construction de la synagogue et de l'église réformé
1893 démolition de la derniere tourelle ,rue de Chalons,les pierres ont servit (entre autres) à la construction d' une maison à Magenta
1893 L'hospice de l'ancien couvent des Ursulines(Rue Doc Rousseau) est transfèré à l'Hopital Auban-Moët
1893 -1896 construction de la nouvelle caserne du Gnl Margueritte
1895 - construction de St Pierre St Paul
1895 - 1900, construction de la caisse d'épargne .
1896 - 1897 Construction de la maison de la Lune
1896 - Construction de l'école pour filles rue St Laurent qui en 1904 deviendra pour les garçons.
4 Juillet 1897 inauguration de l'église Saint Pierre-Saint Paul
19 mai 1898 Pose de la 1ere pierre pour la construction de la nouvelle église Notre-dame; inauguration le 3 Fevrier 1907
1900 - ouverture de l'asile du sacré Coeur qui devindra l'école St Charles en Oct 1932 et surélévation d'un étage
1900-1902 construction du nouveau théatre (5 Décembre 1900, pose de la 1ere pierre )
18 Octobre 1902 Inauguration du nouveau théatre(Gabrielle Dorzat)
Aout 1902 construction du support de la flèche de Notre-Dame, le vieux théatre est encore là
Mars 1903 Démolition du Vieux théatre
1903-1906 construction de la tour De Castelanne
Mars 1903 le vieux théatre est encore"debout"
Aout 1903 la nouvelle église Notre-dame n'a pas sa flèche, plus de vieux théatre
1904 L'école de filles rue St Laurent ,devient école de Garçons
Novembre 1904 la nouvelle église Notre-dame a sa flèche mais pas les ardoises
1905 Ouverture du réseau CBR
1907 1ere inauguration de Notre-Dame
1909 Démolition de l'église Notre-Dame,place Hugues Plomb mais le portail St Martin reste en place.
1909 Démolition du Café de la Paix , l'emplacement de la "Banque de France"
1909 Démolition de batiments Rue St Rémy
15 & 16 Août 1909 Grand Concours International de Gymnastique et de Tir (2500 Gymnastes) ,concours sur le Jard,le boulevard des Orphelines, le térrain entre l'Hospital et le Quartier de cavalerie et défilé dans les rues,ascension du ballon monté "l'Aube" par Mr Boivin
11,12,13 Septembre 1911 foire & fête d'Epernay ,à 15 heures ,place de la Poterne(qui tire son nom d'une petite porte dans les anciens remparts) actuellement, place Léon Bourgeois, l'ascension du ballon "La Ville d'Epernay"(1.000 M3) piloté par Eug Fréquenez et embarquement de deux passagers
1911 construction du collège avenue de Champagne inauguré en 1923.(temps de Guerre)
1911 Fin de la société des tramways hippomobiles Epernay-Pierry- Moussy
1911 Projets des créations: (pas la date effective)

-d'une grande gare de la petite Vitesse à l'Est de la route de Cumières

-de la "percée " de l'avenue Ernest Vallée 

-de la démolition du paté de maisons de la rue de l'Ecaille et de la rue Montilleul( qui se fera après la Guerre en 1923.
1913 On plante des platanes au square Raoul Chandon
1916 Déplacement du portail St Martin, qui faisait encore face à la rue Saint Martin
Automme 1918:les bombardements vont changer certains batiments d'Epernay comme ; la Maison Moët & Chandon,la place Hugues Plomb,la rue de Chalons,la rue du Commerce..

8 février 1920 La ville achète l'hotel Auban-Moèt, pour devenir la mairie, elle sera inaugurée le jour même par R Poincaré
25 Aout 1921 le concours du monument aux Morts a été lancé et attribué à Mr Giraud le 15 Novembre 1921

1922 construction métallique du Marché couvert par la Société Schwartz-Haumont (Samaritaine en 1895,la grande roue de l'Exposition de 1900), il est aux quatres-vents,en 1947 on mettra des murs et des portes.
1923 Démolition du paté de maisons entre la rue de l'Ecaillle & Montilleul,
25 Juin 1923 le "Café de Venise est déja démolie lors de la visite de Mr Chéron pour la Grande Semaine de Champagne, le futur batiment sera exploité par Mr Cordelat ,son ancien établissement,au 6-8 place Hugues-Plomb sera démolie par purge légale peut de temps après la construction définitive du magasin de la rue Gambetta n°1.
6 Juillet 1924 inauguration du Monuments aux Morts
1924 construction de la Poste
19 sept 1925 Inauguration de la Poste .
1925 La rue du Commerce devient Avenue de Champagne
10 Janvier 1929 : vente aux enchères publiques des batiments de la Casene Abbé au lieu-dit "l'Entrée de Grandpierre" et "les Marais de la Chaussée"
1929 construction du Crédit Lyonnais
1930 Malinet H,banquier (sa demeure deviend la "sous préfecture" ) 1, rue Eugène Mercier
1935 Fermeture du réseau CBR
1942 Achat par la ville du Chateau Pérrier -Gallice ,la bibliothèque y fut inaugurée en 1949

28 Aout 1944 libération d'Epernay
1951 Inauguration de "la maison du Champagne" CIVC a l'emplacement de la Maison Audierne
1957 vente du térrain des magasins généraux de la Marne exploité à l'ile Belon à la modeste ,à cette époque SOCAR

Tous droits de reproduction des images et des textes récents sur ce site sont protégés par le Code de la Propriété Intellectuelle. Il faut le signaler soi-disant, perso ,vous paierez un café ,et puis c'est bon !.
Les informations ou les images de Cpa, photos ,objets publicitaires,médailles,livres etc ,faites par des sociétés et décritent,si elles ne peuvent etre imputés à une personne stricte,sans son nom et prénom , N° de dépot artistique ou littéraire ne sont pas 'à juste titre ,protégé.         Ils où elles ne sont pas"droit d'auteur"et font parties de la propriété industrielle de la société.